Skip links

Quelles stratégies pour la réduction de la pauvreté rurale au Sénégal

Marché des pêcheurs Saint Louis Sénégal

Introduction

Sommaire :

  1. Éliminer les obstacles qui empêchent les pauvres de subvenir à leurs besoins.
  2. Améliorer la productivité des petites exploitations
  3. Créer des emplois non agricoles décents pour les pauvres (hommes, femmes et jeunes),
  4. Aider à renforcer la résilience et les capacités d’adaptation et de réaction des communautés pauvres et vulnérables face aux changements climatiques

Introduction

L’ensemble des actions visant à réduire la pauvreté dans le monde se résument à 17 objectifs de développement plus communément appelés ODD.

Le constat est là, au Sénégal la pauvreté gagne de plus en plus du terrain car les ménages rencontrent de plus en plus de difficultés pour subvenir aux dépenses quotidiennes, les charges sont de plus en plus lourdes avec l’apparition de la covid19, une solution s’impose pour améliorer leur niveau de vie.

Une nouvelle orientation de la politique économique au Sénégal est mise en place par le gouvernement afin accroître les revenus des pauvres et attaquer la pauvreté là où elle est principalement localisée. La stratégie de réduction de la pauvreté est en train d’être mise en œuvre dans un contexte de libéralisation des échanges commerciaux internationaux notamment dans le secteur agricole. Nous allons aborder quatre solutions qui pourraient relancer l’économie et donner un nouveau souffle au secteur primaire

1.Éliminer les obstacles qui empêchent les pauvres de subvenir à leurs besoins.

Il s’agit de faciliter leur accès au crédit, aux services et aux ressources, dont les ressources naturelles, d’améliorer leur capacité à gérer les risques et de mettre en relation les petites exploitations agricoles avec les marchés et systèmes alimentaires.

2.Améliorer la productivité des petites exploitations

Depuis 2015 Jokalante (une entreprise sociale Sénégalaise) fait la promotion de l’usage des semences certifiées et du khétakh pour une amélioration des rendements. Les nouvelles technologies comme, les semences certifiées, le khétakh ou encore (vallée de mil en français) étaient jetés par les paysans comme ordures, alors qu’elles pouvaient jouer un rôle extraordinaire dans la fertilisation des sols en augmentant leur productivité. Les champs utilisant les semences certifiées offraient plus de rendements.

3.Créer des emplois non agricoles décents pour les pauvres (hommes, femmes et jeunes), en promouvant l’esprit d’entreprise et en développant leurs aptitudes professionnelles.

Jokalante et ses partenaires ont mis en place un projet qui s’active dans le micro-crédit afin d’accompagner les femmes qui veulent entreprendre en finançant leurs projets. Ce projet communément appelé Tekki Jiggen vise à mettre en place un système de microfinance afin de permettre aux femmes d’avoir une activité qui puisse leurs permettre de subvenir à leurs besoins en mettant en place un projet rentable. Parallèlement Jokalante a travaillé sur le Projet d’Appui à la Réduction de l’Emigration rurale et à la Réintégration dans le Bassin Arachidier par le développement d´une économie rurale sur base des périmètres irrigués – PARERBA qui a financé beaucoup de projet dans ces zones pour éradiquer la pauvreté qui est facteur d’immigration.

4.Aider à renforcer la résilience et les capacités d’adaptation et de réaction des communautés pauvres et vulnérables face aux changements climatiques.

Jokalante a mis en place le projet Nafoore en collaboration avec l’ANACIM organe chargé de la coordination et la supervision de l’ensemble des activités météorologiques au Sénégal pour travailler dans la diffusion via messages voix d’information climatique en langues locales en particulier le wolof dans le cadre du projet USAID CINSERE. Le projet Nafoore permet au pêcheur d’être informé en temps réel des conditions climatiques avant d’aller en haute mer. Quant à l’agriculteur il reçoit aussi en temps réel des conseils liés aux bonnes pratiques agricoles.

Et vous connaissez vous d’autres solutions qui pourraient améliorer les conditions de vie des populations du monde rural ?

Pour plus d’informations envoyez nous un mail sur :info@jokalante.com

Site internet de Jokalante

www.jokalante.com

Site internet de l’ANACIM

www.anacim.sn

Site internet USAID

https://www.usaid.gov

Leave a comment